Les Jus de la Terre (Jus et Smoothies)

Les Jus de la Terre                       (Jus et Smoothies)

Terre d'humus

LA FORESTIÈRE 

(Soupe crue de champignons)

 

 

 

Aux portes de l’hiver, les longues balades en forêt nous reconnectent à la Terre-Mère. Les arbres se parent de leurs plus belles couleurs et les sous-bois développent des arômes d’humus et de champignons. Au retour d’une sortie réalisée au sein d’une magnifique hêtraie, j’ai voulu en prolonger les bienfaits en réalisant une succulente soupe proposée par Anaïs Beltran du blog « Mamavegamiam.com ».

J’ai adapté la recette à mon goût. Je vous partage ici  ma version.

Mais n’oubliez surtout pas de tester la version originale !

 

 

((((((((((___Les ingrédients__))))))))))

 

 

 

 

 

 

IngrédientsRED.jpg
 

 

 

 

 

  • Réaliser le lait végétal en mixant au blender un volume du mélange noix de cajou (2/3) et d'amandes douces de noyaux d’abricot (1/3) à 2.5 volumes d’eau. Les noix sont pré-trempées pour activation au minimum 4 heures dans de l'eau, idéalement, une nuit.
  • Filtrer le tout dans un sac à lait ou avec une passoire fine. On récupère environ 400 mL de lait.
  • Préparer la  sauge en mettant les  feuilles infusées dans 350 mL d’eau tiède (+42°C maxi) ou bouillante (+100°C, si on tolère une entorse au tout cru Sourire). Le temps d’infusion dépendra de la température initiale.
  • Presser  deux ou trois clémentines et découper le zeste de l’une d’entre elle. Réserver le jus.
  • Mettre dans le blender les champignons de Paris, les shiitakés, une partie du lait végétal, le jus des clémentines, quelques zestes, l’infusion de sauge chaude (1/4 de litre), l’oignon et l’ail.
  • Mixer jusqu’à la consistance désirée.
  • Rajouter le sérum marin et réajuster la texture avec le lait et l’infusion restants.
  • Verser la soupe dans deux bols pré-chauffés.
  • Garnir d’algues en paillettes et de zestes de clémentine.
  • Déguster immédiatement.

 

 

LaForestièrered2.jpg

 

 

 

 

 

Cette soupe associe avec finesse les arômes de champignons et l’onctuosité procurée par le lait de cajou. Les algues et la mandarine viennent exciter nos papilles. La note de fond est donnée par la sauge qui s’exprime durant toute la dégustation.

NB : Si la sauge vous indispose, vous pouvez aisément réduire les proportions, j’ai en effet un peu chargé avec cette plante. Je lui trouve tant de vertus !

 

 

Merci à :

https://www.mamavegamiam.com/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



14/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres