Les Jus de la Terre (Jus et Smoothies)

Les Jus de la Terre                       (Jus et Smoothies)

SMOOTHIES-SOUPE

Des smoothies sans banane , salés, et pouvant être dégustés chauds ! Soupes crues, autrement dénommées Clin d'œil


My Spinach Soup (Translated in English)

RAW SPINACH PARSNIP AVOCADO SOUP

WITH CASHEWS AND SPICES

 

 

Ingredients

 

 

♦ 1 big handful of baby organic spinach

♦ 2 medium parsnips (0.5 lb or 225 g)

♦ 15 raw organic cashews (0.05 lb) soaked 3-4 hours or overnight

♦ 1/2 little organic avocado peeled

♦ 1/2-1 teaspoon curry powder

♦ 1/2-1 teaspoon Cayenne pepper or noria pepper (flakes)

♦ 2 tablespoons Quinton Hypertonic™ marine plasma

♦ 1/2-1 cup of water more or less to desired consistency.

 

 

 

NB: If you want warm soup, you can use hot water until + 42°C or you can blend for about two minutes.

 

 

 

 

MySpinachSoup1RED.jpg

 

 

 

 

 

 

 

MySpinachSoup2RED.jpg

 

 

 

Blend all the ingredients 

(except spices and Quinton serum)

until smooth and creamy.

Use preferently a high-speed blender.

Then add quinton serum.

Ladle the soup into two bowls

Garnish with spices and serve

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yield : two servings

 

 

 

 

 

 

 

 

Thanks to  Zen et Pur ®

Enregistrer


09/03/2017
0 Poster un commentaire

La petite soupe verte de soirée

Soupe Panais Épinards Épicée

 

Une petite soupe verte, idéale en soirée car vite préparée et pleine de bonnes choses pour se remettre d’une journée intense de travail ou d’activités diverses. Proposée par Zen et Pur®, je l’ai adaptée et ai été bluffée par l’alliance du panais et de l’épinard.

Choisissez votre version et régalez-vous !

 

 

 

Ingrédients

 

  §   1 gros panais bio ou deux petits (environ 200g),

  §   1 grosse poignée de jeunes pousses d’épinards bio,

  §   1/3 à 1/2 avocat Hass bio bien mûr,

  §   une bonne dizaine de noix de cajou crues,

  §   2 cuillerées à soupe de sérum hypertonique de Quinton,

  §   eau filtrée ou faiblement minéralisée.

 

 

Épices à rajouter selon votre envie :

 

  §   1 bonne pincée de curry en poudre,

  §   1 bonne pincée de piment de Cayenne en poudre,

  §   1 pincée de noria en paillettes.

 

 

 

SoupePanaisEpinard2RED.jpg

 

 


 

Préparation :

 

 

 

Faire tremper les noix de cajou dans de l’eau filtrée pendant quatre heures afin de les rendre plus digestes.

Peler le morceau d’avocat et si besoin le(s) panais.

Prédécouper tous les ingrédients et les mettre dans le blender à l’exception de l’eau, des épices et du sérum de Quinton.

Rajouter l’eau filtrée tiède ou chaude* sous un volume à votre convenance  selon la texture choisie.

Mixer le tout jusqu’à obtention d’un velouté.

Rajouter le sérum de Quinton et si besoin un peu plus d’eau filtrée.

Saupoudrer de curry et de piment de Cayenne.

Verser dans deux bols en céramique préchauffés et déguster.

Optionnellement, rajouter une petite pincée de noria en paillettes.

 

 

 

 

 

(*température de l’eau préférablement inférieure à +42°C)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SoupePanaisEpinard3RED.jpg

 

 

 

Dégustation :

 

Une saveur sucrée salée, tempérée par l'épinard et rehaussée par les épices, le tout avec une onctuosité indéniable !

Le volume d'eau ajouté a permis d'obtenir deux bols de soupe.

 

 

Le plus :

Cette soupe permet un apport intéressant en vitamines A, C, K et B9  et en cuivre, en manganèse  et également en phosphore et zinc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon Inspiration Zen et Pur®

 

 

https://www.facebook.com/zenetpur/photos/a.592151044200874.1073741827.588177187931593/1257884137627558/?type=3&theater

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


05/03/2017
0 Poster un commentaire

Dansons la capucine

PETITE SOUPE CRUE DE PÂTISSON CAPUCINE

 

 

Quand Cucurbitaceae  et Agaricaceae se marient, ils le font solennellement et y convient les capucines, pour une danse toute « douce » ! Et oui, je partage avec vous encore une petite soupe d’automne et encore quelques champignons de Paris mais dans une version inédite, à découvrir et à moduler suivant votre ressenti !

Après les premières gelées, la recette devient aléatoire car le pâtisson est très sensible au froid.

 

Ingrédients (pour environ 300 mL = 1 part)

 

 

  • 1 pâtisson blanc ou croc blanc bio de taille moyenne,
  • 130 g de capucines tubéreuses bio,
  • 8 têtes de champignons de Paris brun bio (100 g),
  • 1 pincée de shiitakés séchés,
  • Quelques tranches fines de patates douces (20 à 40 g),
  • 1/3 d’un gros avocat Haas bio bien mûr,
  • eau filtrée ou faiblement minéralisée,
  • algues Nori bio séchées.

 

Optionnels :

 

  • 2 cuillerées à café de sérum de Quinton hypertonique.
  • 1 petit doigt de gingembre bio frais.

 

 

PetiteSoupe1RED.jpg


 


Recueillir à l’extracteur, le jus (environ 1 verre) du pâtisson pelé et des capucines, prédécoupés.

Ne pas filtrer et utiliser si possible un tamis à gros trous.

Dans un blender, mettre le jus avec les deux variétés de champignons, les tranches de patates, l’avocat et 1 à 2 verres d’eau que vous pouvez chauffer jusqu'à +42°C.

Mixer jusqu’à la consistance désirée et rajouter à votre convenance, le sérum de Quinton.

Allonger avec de l’eau si besoin.

L’ajout facultatif du gingembre s’effectue sous forme de poudre pour que celui-ci s’incorpore correctement à la soupe.

Déguster dans un bol chaud et parsemer la surface de ce velouté de lamelles de Nori.

 

 

PetiteSoupe2RED.jpg

 

 

La saveur poivrée et piquante des capucines se révèle plutôt avec douceur car pondérée par les champignons. L’onctuosité de l’avocat, des patates et des shiitakés  rend la dégustation très agréable en bouche. Les lamelles de Nori et l’éventuel gingembre jouent des notes plus pointues de sel et de piment.

Si pour vous la capucine est une découverte, réduisez-en les quantités car le goût de poivre, c’est tout un apprentissage !

 

NB : La capucine tubéreuse, légume ancien, est originaire des Andes et c’est son tubercule qui cru, développe un arôme poivré piquant mais aussi sucré. Elle donne un jus blanc et violet ! Et contrairement à son conjoint du jour, sa saveur est accrue après les premières gelées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


18/11/2016
0 Poster un commentaire

Terre d'humus

LA FORESTIÈRE 

(Soupe crue de champignons)

 

 

 

Aux portes de l’hiver, les longues balades en forêt nous reconnectent à la Terre-Mère. Les arbres se parent de leurs plus belles couleurs et les sous-bois développent des arômes d’humus et de champignons. Au retour d’une sortie réalisée au sein d’une magnifique hêtraie, j’ai voulu en prolonger les bienfaits en réalisant une succulente soupe proposée par Anaïs Beltran du blog « Mamavegamiam.com ».

J’ai adapté la recette à mon goût. Je vous partage ici  ma version.

Mais n’oubliez surtout pas de tester la version originale !

 

 

((((((((((___Les ingrédients__))))))))))

 

 

 

 

 

 

IngrédientsRED.jpg
 

 

 

 

 

  • Réaliser le lait végétal en mixant au blender un volume du mélange noix de cajou (2/3) et d'amandes douces de noyaux d’abricot (1/3) à 2.5 volumes d’eau. Les noix sont pré-trempées pour activation au minimum 4 heures dans de l'eau, idéalement, une nuit.
  • Filtrer le tout dans un sac à lait ou avec une passoire fine. On récupère environ 400 mL de lait.
  • Préparer la  sauge en mettant les  feuilles infusées dans 350 mL d’eau tiède (+42°C maxi) ou bouillante (+100°C, si on tolère une entorse au tout cru Sourire). Le temps d’infusion dépendra de la température initiale.
  • Presser  deux ou trois clémentines et découper le zeste de l’une d’entre elle. Réserver le jus.
  • Mettre dans le blender les champignons de Paris, les shiitakés, une partie du lait végétal, le jus des clémentines, quelques zestes, l’infusion de sauge chaude (1/4 de litre), l’oignon et l’ail.
  • Mixer jusqu’à la consistance désirée.
  • Rajouter le sérum marin et réajuster la texture avec le lait et l’infusion restants.
  • Verser la soupe dans deux bols pré-chauffés.
  • Garnir d’algues en paillettes et de zestes de clémentine.
  • Déguster immédiatement.

 

 

LaForestièrered2.jpg

 

 

 

 

 

Cette soupe associe avec finesse les arômes de champignons et l’onctuosité procurée par le lait de cajou. Les algues et la mandarine viennent exciter nos papilles. La note de fond est donnée par la sauge qui s’exprime durant toute la dégustation.

NB : Si la sauge vous indispose, vous pouvez aisément réduire les proportions, j’ai en effet un peu chargé avec cette plante. Je lui trouve tant de vertus !

 

 

Merci à :

https://www.mamavegamiam.com/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


14/11/2016
0 Poster un commentaire

"Cucurbita" dinner

PETITE SOUPE D'HALLOWEEN


Des courges à foison en début de semaine ...
Un ciel bas et un soleil absent, dissimulé par une épaisse couche de nuages …
Un petit vent du nord frais sur les trottoirs et les pistes cyclables !
Voilà trois bonnes raisons pour se concocter une bonne soupe en invitant à notre table nos amies les cucurbitacées !
En réalisant cette recette, soyez sûr(e)s que nos invitées ne vont pas vous décevoir !


//////////Ingrédients///////////

 600 g de potiron du jardin de Layat ouPetiteSoupeHalloween1RED.jpg

de potimarron ou de courge bio,
 1 à 2 carottes (environ 120 à 180g),
 1 à 2 tiges de céleri-branche « feuillues »,
 1 petite poignée de tomates

séchées bio,découpées en petits morceaux

(de la SuperHalle d’Oullins),
 1/3 à 1/2 avocat Hass bio,
 5 à 6 capsules de cardamome séchées,
 eau filtrée,
 niora en paillettes.

Passer à l’extracteur de jus, la courge pelée, la carotte, la tige de céleri et les graines de cardamome en alternant les ingrédients. Ne pas hésiter à repasser les résidus des graines une nouvelle fois. Utiliser le tamis à gros trous si vous posséder un VitalJuicer®.

Mixer le jus obtenu* avec les tomates, les morceaux d’avocat et les feuilles de céleri jusqu’à obtention d’un velouté. Les graines de cardamome peuvent également être écrasées au mortier et introduites directement dans le blender.
(*le volume de jus obtenu varie selon la variété de courge, son degré de maturité, le type d’ extracteur et le type de tamis.)

Allonger la préparation avec une eau chaude dont la température ne dépasse pas +45°C.
Homogénéiser et distribuer dans deux bols préalablement chauffés.
Déposer une pincée de niora dans chacun des bols.
Déguster et profiter de cette douce chaleur.

 

 

PetiteSoupeHalloween2RED.jpg


Le goût de la courge est très atténué mais est bien présent. On perçoit avec plaisir le piquant du céleri et le goût frais et légèrement citronné de la cardamome. Le niora relève le tout avec aisance.

Mes sources d’inspiration :
→ pour associer tomate et cucurbitacée :
http://www.nana-turopathe.com/recette-de-saison-soupe-crue-d-automne/
→ pour associer cardamome et cucurbitacée :
https://www.facebook.com/lart.detre.soi.par.eve/photos/a.1411630109114634.1073741828.1411580359119609/1813101802300794/?type=3&theater

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


04/11/2016
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser